Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • Dr. Christian Linard, PhD, Biochimiste clinique
  • Dr. Christian Linard, PhD, DEPD, CSPQ.
Biochimiste clinique,
Biologiste moléculaire,
Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières (Qc) Canada;
Directeur du Laboratoire LSIA
  • Dr. Christian Linard, PhD, DEPD, CSPQ. Biochimiste clinique, Biologiste moléculaire, Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières (Qc) Canada; Directeur du Laboratoire LSIA

Suivez moi sur Twitter

S'abonner à ADN109 sur Twitter

Recherche

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Restez en Contact

Pour recevoir les articles, dès leur mise en ligne, il vous suffit de noter votre adresse courriel ci-dessous, dans la rubrique "Inscription à la NewsLetter" et de cocher la case "Notifications de Publication d'Articles".

Veuillez noter que ce système est automatisé et que votre adresse reste invisible pour l'auteur du Blog.

8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 03:04

Chaque hiver les médias et les services de santé publique répètent inlassablement comme des perroquets : « Faites-vous vacciner contre la grippe ». « Un vaccin contre la grippe peut vous aider à éviter des complications graves - surtout si vous êtes à un risque plus élevé » peut-on lire par exemple sur le site web d’une chaîne de pharmacie (1).  Immunisation Canada nous indique aussi qu’il y a trois mesures à prendre pour prévenir l’Influenza : a) faites vous vacciner, c’est votre meilleure alliée (et même la meilleure méthode préventive); b) encore la vaccination à chaque saison hivernale et c) le lavage des mains (2).  L’Agence de santé publique du Canada nous dit la même chose à travers son site web : http://www.combattezlagrippe.ca  (3).

 

  

 

 


« La vaccination annuelle demeure la protection la plus efficace pour se protéger contre la grippe saisonnière » (4)

C’est ce que l’on pourrait appeler de l’:«Evidence-Based Medicine (EBM)»

 

Venant de telles agences gouvernementales, on ne peut que les croire et obtempérer.  Pourtant ce n’est pas ce que disent les articles scientifiques! Pour eux la vaccination contre Influenza ne constitue pas la meilleure protection et n’est pas la plus efficace non plus. Étonnant!

 

Examinons tout d’abord l’efficacité de la vaccination contre la grippe

 

En juillet 2010, la Cochrane Library affirme dans une méta-analyse totalisant plus de 70 000 personnes, qu’il faut vacciner 100 personnes pour qu’une personne n’ait pas les symptômes de la grippe! (5) Autrement dit, l’efficacité de la vaccination contre la grippe est de 1%! De plus, la vaccination contre la grippe n’a eu aucun effet sur les hospitalisations, les jours de travail perdus ou les taux de complication; au contraire, cette vaccination a provoqué des préjudices locaux (rougeurs et indurations) et 1,6 cas de syndrome de Guillain-Barré par million de vaccinations! L’article conclut également qu’il n’y a aucune preuve que les vaccins aient un impact sur des complications respiratoires comme les pneumonies ou encore sur la transmission de la grippe!  Autrement dit la transmission de la grippe n’est pas du tout influencée par la vaccination!  Pourtant, les médecins, les médias et les instances gouvernementales nous répètent sans arrêt que la vaccination contre la grippe ralentit sa transmission.  Les auteurs de cet article font aussi remarquer que 15 des 36 études sur lesquelles se base leur méta-analyse étaient financées par les industriels et que les autres études financées par des fonds publics étaient moins favorables aux vaccins.

 

Pourquoi les vaccins antigrippaux sont-ils si peu efficaces?

Premièrement, parce qu’il y a plus de 200 virus qui causent la grippe ou qui produisent les mêmes symptômes que celle-ci (c’est-à-dire de la fièvre, des maux de tête, des courbatures, de la toux et le nez qui coule). Sans tests de laboratoire, les médecins ne peuvent pas distinguer les deux types de maladies (5). On estime que 7 à 8% des grippes sont provoquées par les virus influenzae (5).

Deuxièmement, parce que les virus de la grippe mutent très rapidement même durant un même saison hivernale.  Par conséquent, les fabricants de vaccins doivent essayer de prévoir le futur virus grippal pour fabriquer les vaccins et se trompent en général une fois sur deux.

 

Troisièmement, parce que notre système immunitaire ne fabrique pas toujours des anticorps après une vaccination.  De plus, la capacité de production d’anticorps diminue avec l’âge.

 

Âge

Pourcentage de personnes qui produisent des anticorps suite à une vaccination antigrippale (6)

60 à 70 ans

50%

70 à 80 ans

31%

> 80 ans

11%

 

Conclusion : après 65 ans, le vaccin antigrippe ne sert pratiquement à rien (7).

 

Alors, y-a-t’il un autre moyen plus efficace de se protéger contre la grippe?  Affirmativement.

 

En 2010, un essai clinique mené par Mitsuyoshi Urashimadu, Département de pédiatrie Jikeide l'École universitaire de médecine Minato-ku à Tokyo, a trouvé que la vitamine D est extrêmement efficace pour stopper les infections grippales chez les enfants (8). Les résultats proviennent d'une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo, étude portant sur 334 enfants, dont la moitié ont reçu 1200 UI de vitamine D3 chaque jour. En d'autres termes, il s'agissait d'une étude scientifique "rigoureuse" qui rencontre l'étalon-or des preuves scientifiques. Dans cette étude, 31 des 167 enfants dans le groupe placebo ont contracté la grippe au cours de la durée des quatre mois de l'étude, par contre seulement 18 des 168 enfants dans le groupe qui ont pris la vitamine D. Cela signifie que la vitamine D est responsable d'une réduction absolue de la grippe de près de 8 %. Voici donc ce que nous pouvons conclure :

 

La vitamine D3 est huit (8) fois plus efficace contre la grippe que la vaccination!!!

«Evidence-Based Science (EBS)»

 

La vitamine D a également considérablement réduit les crises d’asthme chez les enfants.

 

Pour en revenir à l'étude précédente du Dr Mitsuyoshi Urashima, un autre résultat fascinant a été observé. Son étude a montré que chez les enfants ayant été diagnostiqués asthmatiques antérieurement, les crises d’asthme ont diminué de 83%. Cette observation est compatible avec les résultats antérieurs qui avaient déjà montré que la déficience en vitamine D était plus fréquente chez les enfants asthmatiques (9).

 

Les résultats de l’étude du Dr Urashima auraient été certainement meilleurs si les enfants avaient pris leur vitamine D environ trois mois avant l’étude, car on a observé qu’il faut en moyenne trois mois pour que les concentrations de vitamine D, suite à une supplémentation, atteignent leur équilibre sérique (10).

 

 

Pourquoi la vitamine D serait plus efficace ?

 

L’oscillation saisonnière de la grippe est importante, l'épidémie est explosive en hiver, et elle se termine abruptement en été. Pour expliquer cette tendance particulière, Cannell et al (11) ont observé que la concentration sanguine de vitamine D oscillait de la même manière que le profil de l’épidémie de la grippe. Ils ont donc émis l'hypothèse que l’oscillation saisonnière des concentrations sériques de vitamine D était à l’origine du profil de l'épidémie de la grippe. La vitamine D est principalement obtenue à partir de l'exposition au soleil; ainsi, la concentration sérique de vitamine D peut être affectée par le changement de saison. En fait, les concentrations sériques de vitamine D diminuent en hiver, au moment où l’épidémie de grippe sévit (12). En mars 2007, JF Aloia et M Li-Ng, ont observé que les symptômes du rhume et de la grippe surviennent trois fois moins souvent dans un groupe supplémenté à la vitamine D que dans un groupe placebo (13). Plus tard en 2009, une association inverse significative entre les taux sériques de vitamine D et les infections récentes des voies respiratoires a été observée par des chercheurs du Massachusetts General Hospital (14).

 

Quelle quantité de vitamine D doit on prendre ?

 

Le chercheur Robert Heaney préconise de prendre un minimum de 2200 UI de vitamine D3 par jour (15).

 

Des incrédules même devant des preuves scientifiques

 

Il est étonnant de lire dans The Independent les conseils du Dr John Oxford, un expert de la grippe et professeur de virologie au Queen Mary College de Londres :"Je ne conseillerais à personne de s'appuyer sur la vitamine D pour se protéger contre la grippe. Les gens devraient penser à la vaccination antigrippe en premier, suivie par les antiviraux, une bonne hygiène personnelle, puis la vitamine D» (16).  Vous rencontrerez certainement d’autres professionnels de la santé qui continueront à penser comme le Dr J. Oxford.

 

Le Centre de contrôle des maladies  américain (CDC) continue lui aussi à recommander, en 2013, la vaccination antigrippale pour les personnes de plus de 65 ans et pour les asthmatiques (17).

 

Conclusion :

 

La vaccination antigrippale n’est pas efficace et est même potentiellement dangereuse : c’est ainsi qu’en octobre 2012, le Canada et plusieurs pays européens ont suspendu la distribution du vaccin contre la grippe fabriqué par la firme pharmaceutique Novartis, car on a retrouvé des particules virales dans certains lots de vaccins contre la grippe produits par l’usine de production de Novartis en Italie (18). Bref, vous risquez d’attraper la grippe rien qu’en vous faisant vacciner.  La preuve, c’est que selon un rapport de l’American Lung Association, les taux d’hospitalisation pour grippe chez les personnes âgées de plus de 65 ans ont augmenté régulièrement entre 1979 et 2001 malgré une augmentation des taux de vaccination de 32% à 67% entre 1989 et 1997. (19, 20).

 

Si les vaccins de la grippe ne sont pas bénéfiques pour la population, ils le sont certainement pour les compagnies pharmaceutiques.  C’est ce qu’affirmait le New York Times en écrivant que les vaccins contre la grippe étaient une « mine d’or (bonanza)» de plusieurs milliards de dollars pour les fabricants (21).

 

 

Références :

(1) http://www.walgreens.com/topic/health-shops/flu-shots.jsp

(2) http://immunize.ca/fr/specific-groups/childactivities/influenza/prevention.aspx

(3) http://www.combattezlagrippe.ca/index-fra.php

(4) Santé et Service Sociaux du Québec. http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sante/influenza/index.php?hygiene_et_prevention

(5) Jefferson T, Di Pietrantonj C, Rivetti A, Bawazeer GA, Al-Ansary LA, Ferroni E. Vaccines for preventing influenza in healthy adults. Cochrane Database Syst Rev. 2010 Jul 7;(7):CD001269. doi: 10.1002/14651858.CD001269.pub4. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/14651858.CD001269.pub4/abstract

(6) Thierry Souccar.  Pourquoi le vaccin contre la grippe saisonnière est peu efficace.  LaNutrition.fr. 20130103. http://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/la-grippe/pourquoi-le-vaccin-contre-la-grippe-saisonniere-est-peu-efficace.html

(7) Center of infectious disease research &policy, University of Minnesota. The complelling need for game-changing influenza vaccines, an analysis of the influenza vaccine entrerprise and recommendations for the future.Octobre 2012. http://www.cidrap.umn.edu/cidrap/files/80/ccivi%20report.pdf (consulté le 4 janvier 2013)

(8) Urashima M, Segawa T, Okazaki M, Kurihara M, Wada Y, Ida H. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. Am J Clin Nutr. 2010 May;91(5):1255-60. doi: 10.3945/ajcn.2009.29094. Epub 2010 Mar 10.

(9) Brehm JM, Celedón JC, Soto-Quiros ME, et al. Serum vitamin D levels and markers of severity of childhood asthma in Costa Rica. Am J Respir Crit Care Med 2009;179:765–71.

(10) Vieth R, Chan PC, MacFarlane GD. Efficacy and safety of vitamin D3 intake exceeding the lowest observed adverse effect level. Am J Clin Nutr 2001;73:288–94.

(11) Cannell JJ, Zasloff M, Garland CF, Scragg R, Giovannucci E. On the epidemiology of influenza. Virol J 2008;5:29.

(12) Cannell JJ, Vieth R, Umhau JC, Holick MF, Grant WB, Madronich S, Garland CF, Giovannucci E. Epidemic influenza and vitamin D. Epidemiol Infect. 2006 Dec;134(6):1129-40. Epub 2006 Sep 7.

(13) Aloia JF, Li-Ng M. Re: epidemic influenza and vitamin D. Epidemiol Infect. 2007 Oct;135(7):1095-6; author reply 1097-8.

(14) Ginde AA, Mansbach JM, Camargo CA Jr.. Association between serum 25-hydroxyvitamin D level and upper respiratory tract infection in the Third National Health and Nutrition Examination Survey. Arch Intern Med 2009;169:384–90.

(15) Jeremy Laurance.  Bottled suschine : The value of vitamin D.  The Independent. 20060913.  http://www.independent.co.uk/life-style/health-and-families/health-news/bottled-sunshine-the-value-of-vitamin-d-415808.html

(16) Key facts obout seasonal flu vaccine.  Centers for Disease Control and Prevention. Site web consulté le 4 janvier 2013 : http://www.cdc.gov/flu/protect/keyfacts.htm

(17) Helen Branswell. Canada suspends distribution of Novartis flu shots.  The Globe and Mail. 20121026. http://www.theglobeandmail.com/life/health-and-fitness/health/canada-suspends-distribution-of-novartis-flu-shots/article4706961/

(18) Trends in pneumonia and influenza morbidity and mortality. American Lung Association. April 2010. http://www.lung.org/finding-cures/our-research/trend-reports/pi-trend-report.pdf (consulté le 4 janvier 2013)

(10) Lu P, Bridges CB, Euler GL, Singleton JA. Influenza vaccination of recommended adult populations, U.S., 1989-2005. Vaccine 2008;26:1786-1793.

Roni Carny Rabin. Reassessing flu shots as the season draws near. The New York Times. 20121105. http://well.blogs.nytimes.com/2012/11/05/reassessing-flu-shots-as-the-season-draws-near/ (consulté le 4 janvier 2013)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr. Christian Linard, PhD, Biochimiste clinique - dans Vaccins
commenter cet article

commentaires

cash advance 13/11/2016 20:53

$15,000 is a normal point of confinement, however they shift from bank to loan specialist. On the off chance that you have a decent business history that is not filled with occupation changes, your own advances can be bigger than they would be something else. Benefit as much as possible from your focal points!

Payday Loans 12/11/2016 13:43

You can get the help you have to comprehend the home loan advance adjustment prepare by requesting and downloading the smash hit handbook for mortgage holders, The Complete Loan Modification Guide.

Car Title Loans 12/11/2016 08:17

I investigated that marketable strategy, and it was a duplicate of what the submitted to the bank, and the business person had not changed the name of the invented organization inside the marketable strategy, before submitted to the bank.

check cashing 10/11/2016 19:45

Business loans turn out to be a comfort that bank credits are not generally ready to supply. For private companies that need quick subsidizes, business loans are rapid, just taking up to 3 days to have trade out hand.

Payday Loans Chicago 13/10/2016 20:37

For whatever length of time that you possess the property where your trailer is going to sit, you can get a general home advance at any bank. Be that as it may, you should fabricate an establishment and join the manufactured house for all time to it.